Publications

Le livre Ambiances, densités urbaines et développement durable est paru. livreCe livre est un outil très pratique pour enrichir le dialogue entre tous les acteurs du cadre de vie, et prendre en compte autant les désirs des habitants que les préoccupations environnementales. Ecrit à quatre mains : L’Association des Maires de France, Archinov (le mouvement des architectes pour l’innovation), l’Union sociale pour l’habitat et l’Unsfa (Union nationale des syndicats français d’architectes), cet ouvrage a été coordonné par Élisabeth Pélegrin-Genel, présidente d’Archinov, et François Pélegrin, président d’honneur de l’Unsfa, tous deux architectes.

« RUE » 2D2E
Renouvellement Urbain Econome :
Décider un Développement Econome en Energie

REPONSE A L’APPEL A PROPOSITIONS DE RECHERCHE PREBAT/PUCA
Incidence des formes urbaines et des dynamiques d’agglomération sur les émissions de gaz à effet de serre et l’efficience énergétique liées aux bâtiments.
Convention n°0000349 notifiée le 21 Novembre 2008
Remise du rapport le 19 Mai 2010

Composition de l’équipe ARCHINOV
Responsable scientifique : Luc Adolphe, professeur des universités,
Colas Bazaud, urbaniste
Patrice Bazaud, architecte, statisticien
Roger Desbiens, directeur du CAUE 77
Philippe Grandjean, architecte au CAUE 77
Elisabeth Pélegrin-Genel, architecte, urbaniste, psychologue du travail
François Pélegrin, architecte, urbaniste

RESUME DE LA RECHERCHE

Notre proposition vise à aider les acteurs politiques et économiques des petites communes où résident plus de la moitié de la population française à fabriquer un cadre bâti de qualité, en leur permettant de traduire dans l’espace et d’évaluer leurs projets urbains dans une perspective de développement durable. Toute notre démarche est sous-tendue par une approche économe en énergie. Elle permet de dégager des orientations respectueuses des ressources naturelles. Notre échelle géographique est celle du projet urbain, ou de la petite ville.

Notre objectif est la mise au point d’une maquette d’outil simplifié d’évaluation de l’empreinte énergétique d’un tissu urbain donné, utilisable pour des projets d’aménagement (opérationnels ou stratégiques), comme pour le diagnostic d’opérations déjà réalisées. Il s’agit d’un outil d’aide à la décision et à la communication par comparaison de variantes urbaines et par simulation.

En préalable de notre étude nous avons travaillé en séminaires de créativité afin de préciser nos objectifs et esquisser des pistes de travail. Puis nous avons réalisé un état de l’art qui a mis en évidence l’absence d’outils opérationnels et simplifiés à l’usage des petites communes. Parallèlement nous avons cherché, par le biais d’une enquête auprès des maires, à comprendre la façon dont ils prennent leurs décisions en matière d’environnement, et leurs attentes.

Dans le projet RUE, notre approche est différente des systèmes classiques d’indicateurs urbains. Nous avons adopté un raisonnement inverse et préféré le terme de descripteurs à celui d’indicateurs : A partir des données « facilement » disponibles sur un territoire donné, peut-on obtenir une description pertinente des effets de la forme urbaine sur les émissions de GES ?